Création de la plateforme GenoSol

L’objectif est de fournir une structure logistique et technique assurant l’acquisition, la conservation, la caractérisation et la mise à disposition des ressources génétiques microbiennes (ADN) des sols issues d’échantillonnages de grande envergure.

Séquençage du génome du peuplier

Dans le cadre d’un consortium international, une équipe du centre Nancy-Lorraine, l’unité « Interactions Arbres-Microorganismes » a participé au 1er séquençage d’un arbre, le peuplier, choisi en raison de sa croissance rapide et de son intérêt économique.

Le Secrétaire d’État aux affaires européennes à Dijon

Harlem Désir était au centre Inra de Bourgogne-Franche-Comté lundi 1er juin 2015 dans le cadre du lancement de la programmation 2014-2020 des fonds européens en Bourgogne. Accueilli par la présidente du Centre Inra Françoise Simon-Plas et par le Président de l’université de Bourgogne Alain Bonnin, le Secrétaire d’État a visité le Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation.

Création du métaprogramme GISA

Programme de recherches élargi, à la confluence de plusieurs disciplines, GISA (Gestion Intégrée de la Santé des Animaux) a pour ambition de comprendre l’animal et ses pathogènes, de construire la santé dans l’exploitation et dans les filières ainsi que de préserver l’Homme et les territoires. L’objectif à terme est de favoriser l’émergence de modes intégrés de promotion de la santé animale adaptés aux filières de production.

Début du métaprogramme MEM

Ce programme de recherche, transdisciplinaire et transversal, a pour objectifs d’étudier la diversité génétique d’écosystèmes microbiens encore peu connus, de manière à prédire, contrôler ou modifier leur fonctionnement. Le périmètre du programme comprend : les agrosystèmes, les digesteurs, les écosystèmes alimentaires et ceux liés à la santé.

Création des recherches forestières et milieux aquatiques à l’Inra

Les premières stations de recherche forestière sont créées à l’Inra de Nancy, Avignon, Bordeaux pour la forêt, Biarritz et Thonon-les-Bains pour les milieux aquatiques. Ainsi, à partir de 1964, l’Institut présente l’originalité de regrouper des recherches sur l’agriculture et sur la forêt, alors que ces domaines sont généralement traités dans des instituts séparés dans la plupart des autres pays.

Dixième cérémonie des Lauriers de l’Inra

Thierry Mandon, Secrétaire d’État à l’Enseignement Supérieur et à la recherche, et François Houllier, président directeur général de l’Inra ont ouvert la cérémonie des Lauriers de l’Inra animée par David Lowe et Agathe Lecaron au Grand Palais à Paris. Ils ont remis aux six lauréats un trophée qui récompense leur engagement et leurs résultats dans différents domaines de la recherche agronomique.

Neuvième Cérémonie des Lauriers de l’Inra

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Geneviève Fioraso, Secrétaire d’État à l’Enseignement Supérieur et à la recherche, et François Houllier, président directeur général de l’Inra ont ouvert la cérémonie des Lauriers de l’Inra animée par Mathieu Vidard au Showcase à Paris.

Première cérémonie des Lauriers de l’Inra

La première cérémonie des Lauriers de l’Inra, présidée par Marion Guillou, présidente de l’Institut, s’est déroulée le 8 juin 2006 à Paris. En présence de Dominique Bussereau, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, François Goulard, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la recherche, et Henri Revol, président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.