L’Inra se porte acquéreur du château Couhins

En 1968, le vignoble de Couhins est presque à l’abandon. Durant les années qui suivent, l’Inra va s’attacher à restructurer le vignoble sur la base d’une nouvelle définition parcellaire puis procéder à la construction d’un chai de vinification qui verra le jour en 1981. Aujourd’hui, Couhins affiche une superficie de vingt-cinq hectares et met en œuvre un mode de production inspiré de traditions et de résultats de la recherche viticole.

Inauguration du synchrotron SOLEIL

Le synchrotron SOLEIL (Source Optimisée de Lumière d’Énergie Intermédiaire du LURE) est un synchrotron de troisième génération optimisé dans la gamme des rayons X moyens, inauguré le 18 décembre 2006 par Jacques Chirac. C’est une source de lumière extrêmement puissante qui permet d’explorer la matière, inerte ou vivante.

Bernard Chevassus-Au-Louis devient Directeur général de l’Inra

Normalien, agrégé de sciences naturelles, Docteur ès sciences et Directeur de recherche à l’Inra, Bernard Chevassus-Au-Louis se consacre tout d’abord à l’hydrobiologie et la faune sauvage. Il est un spécialiste de la génétique des poissons. Il prend les rênes de l’Inra en 1992 pendant quatre ans. Il prendra ensuite la direction de l’Agence Française de Sécurité sanitaire des Aliments puis la présidence du Museum National d’Histoire Naturelle en 2002.

Raymond Février est nommé Directeur général de l’Inra

Après des études secondaires à Lyon, Raymond Février (à droite sur la photo) est reçu à l’Institut national agronomique en 1940. Recruté en 1945, il accomplira l’essentiel de sa carrière à l’Inra où il sera un des fondateurs du centre de Jouy-en-Josas en 1951. Il est nommé Directeur général en 1975 et démissionnera en 1978.

L’Inra commande le premier PC au monde

Développé en 1972 par R2E, le Micral, premier micro ordinateur (Personal Computer) au monde, répond à une commande de l’Inra souhaitant un outil transportable de mesure et de calcul de l’évapotranspiration des sols. Dans une cave de Châtenay-Malabry, François Gernelle met au point son prototype : un microprocesseur Intel 8 bits, cadencé à 500 kHz avec 2Ko de mémoire vive. Le 15 janvier 1973, la commande est livrée. Ce modèle sera commercialisé sous le nom de Micral N.

Création du centre Versailles-Grignon

Au cœur de l’Île-de-France, le centre de recherche de Versailles-Grignon produit des connaissances et savoir-faire dans les domaines de la biologie des plantes, de l’agriculture et de l’écologie, de l’alimentation et des aliments.

Création du centre Val de Loire

Le centre Inra Val de Loire mène des recherches autour de quatre pôles : le pôle « Dynamique des sols et gestion de l’environnement, le pôle « Biologie intégrative des arbres et organismes associés, le pôle « Biologie intégrative animale et gestion durable des productions animales et le pôle « Santé animale et santé publique.

Création du centre Rennes Bretagne-Normandie

Au cœur de la première région agricole française, les recherches réalisées par les équipes du centre de Rennes, Bretagne-Normandie répondent aux enjeux de durabilité auxquels sont confrontées les filières agricoles et agroalimentaires sur des territoires à forte densité de production.